Les 5 derniers jours à Pitztal ont été très productifs! Après un été passé sur nos glaciers Suisses, on a mis le cap sur l’Autriche. Une piste raide, de la neige dur et une surface irrégulière nous attendait. 

Le premier jour, la visibilité n’était pas au rendez-vous… Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce n’était tout sauf facile. On s’est fait chahuter dans tous les sens! Mais la piste et la météo se sont amélioré au fil des jours. On a donc eu de super entrainements dans des conditions difficiles. C’était exactement ce dont on avait besoin afin de savoir où on en est et si le travail de cet été porte ses fruits.

Tout n’est pas encore parfait, mais les points techniques qui ont été travaillé apparaissent dans certains virages! Mais il faut encore beaucoup de kilomètres afin qu’ils soit automatisé!

Après trois jours à la maison, il est temps de repartir en direction de l’Autriche demain 😉

Arrivée en haut du métro le premier jour
Malheureusement en plein dans le brouillard
La journée s’annonce difficile…
Heureusement les jours suivant ressemblaient plus à ça 😉
Vue du premier mur depuis la cabine
La cabine pour accéder au sommet des pistes à 3440m
Gino en action
%d blogueurs aiment cette page :